Publié le par
Cabinet d’hypnothérapie de Hervé DELECROIX Hypnothérapeute de la pévele

L’hypnose peut traiter par exemple :

    • L’arrêt du tabac
    • Les problèmes de comportements alimentaires (boulimie, régime, perte de poids, etc.)
    • Les diverses phobies (peur de l’avion, peur de l’eau, des araignées, etc.)
    • La confiance en soi, l’estime de soi
    • Le stress, les angoisses
    • Les troubles du sommeil, les insomnies
    • La projection dans l’avenir
    • La sexualité
    • Le mal de vivre
    • Les acouphènes
    • Migraines
    • Certains troubles du comportement comme les TOC
    • Deuils
    • Séparations difficiles
    • Mémoire, concentration
    • Se préparer à un examen
    • Volonté, maîtrise de soi
  • Communication en public
Et biens d’autres problématiques encore…

Contact au 06 04 03 79 55 ou consulter le site internet http://hypnotherapeute-pevele.fr/ 

      

L’hypnose est avant tout un état naturel que l’on qualifie d’état modifié de conscience. Dans la vie, tous les jours, nous traversons de multiples états de conscience équivalents. Ce sont tous ces moments de la journée où l’on a l’impression de s’évader et de se déconnecter de notre réalité habituelle. Que ce soit en lisant un bon livre, en conduisant sur une autoroute, ou simplement en regardant la télé. Ce sont aussi tous ces moments d’extrême concentration, quand vous êtes pris dans un jeu passionnant, ou en train d’exercer votre plus grande passion. Parmi tous ces états modifiés de consciences, certains permettent d’accéder plus facilement à l’inconscient. Retenez bien qu’une personne hypnotisée restera toujours parfaitement consciente et lucide. Elle pourra par exemple être centrée sur ses propres sensations internes (relaxation, bien-être), ou sur une scène qu’elle visualise en imagination. Très souvent, elle ne prêtera plus du tout attention aux bruits extérieurs. L’hypnotiseur aide la personne à retrouver cet état naturel, et à l’approfondir. L’inconscient passe alors au premier plan pendant que le conscient s’évade petit à petit. Cette notion pourrait laisser penser que le conscient s’en va « ailleurs ». En réalité, il glisse plutôt à l’intérieur du corps de la personne, dans un état très proche de la méditation. La personne hypnotisée, qui est dans un état de forte suggestibilité, va finalement autoriser son inconscient à suivre les suggestions de l’hypnotiseur, pour créer ce que l’on appelle des phénomènes involontaires. On peut ainsi empêcher un bras de se plier, coller une main sur une table, faire léviter un bras, réaliser une amnésie du prénom, et bien d’autres choses encore. La réalité de la personne est modifiée, son propre corps peut lui sembler extérieur, on parle alors de dissociation.